Press "Enter" to skip to content

5 choses à savoir sur l’accessibilité de la banque pour les personnes aveugles ou malvoyantes

A moins de vivre retiré du monde, on a tous besoin d’accéder aux services d’une banque. Et pourtant, pour nous qui ne voyons pas ou pas grand-chose, les obstacles sont nombreux. Retrait d’argent, paiement, gestion de ses comptes, accès à son agence…, je fais le point dans cet article sur les initiatives et les outils qui nous simplifient la tâche. Et comme toujours, je vous invite à partager vos expériences dans les commentaires.

Une balise sonore pour localiser l’entrée de sa banque

Suite à la loi de 2005 et l’ordonnance de 2014 sur les agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP), les réseaux bancaires sont entrés dans une démarche de mise en conformité de leurs agences. Et bien que l’installation d’une balise sonore ne figure pas explicitement dans les obligations réglementaires, plusieurs enseignes en ont compris l’intérêt. Ce dispositif permet de localiser la porte d’entrée de l’agence grâce à la télécommande normalisée qui permet aussi de déclencher les feux sonores. Ainsi, de nombreuses agences du Crédit Agricole Centre-Est, de la Caisse d’Epargne, de la Poste ou du CIC sont déjà équipées. N’hésitez pas à signaler d’autres enseignes dans les commentaires si vous en connaissez !

Si vous éprouvez des difficultés à localiser l’entrée de votre banque, vous pouvez faire la demande pour une balise sonore en adressant un courrier à la direction d’agence. De même si la balise sonore délivre un message incomplet. Il arrive fréquemment que l’accès à la banque soit protégé par un sas dont il faut commander l’ouverture par un bouton situé à proximité du cadre de porte. Si cette information ne figure pas dans le message de la balise sonore, difficile de deviner !

Les distributeurs automatiques de billets vocalisés

Parmi les avancées de ces 10 dernières années en matière d’accessibilité, la vocalisation des distributeurs de billets figure en bonne place. Même si on n’en trouve pas encore partout, leur nombre progresse au fur et à mesure que les anciens automates sont remplacés.

Le principe est simple : il suffit de brancher des écouteurs sur la prise casque prévue à cet effet et de se laisser guider par les instructions vocales. Le plus difficile est de trouver cette fameuse prise casque, dont l’emplacement varie d’un distributeur à l’autre. On la trouve en général à proximité du clavier ou du lecteur de carte bancaire. Il est possible d’augmenter le volume sonore en appuyant sur le bouton situé immédiatement à côté de la prise. Maintenant, plus question d’oublier ses écouteurs à la maison !

Les terminaux de paiement

La plupart des terminaux de paiement présents dans les magasins comportent des repères en relief pour identifier les touches principales : un point en relief sur le chiffre 5, au centre du pavé numérique, et un autre symbole sur la touche de validation. Certains claviers comportent même des symboles en relief sur les touches « correction » et « annulation ». Mais des terminaux de paiement d’un nouveau genre se multiplient, pratiques et moins chers pour les commerçants, mais très déplaisants pour nous qui n’avons pas le secours de nos yeux. Ce sont les terminaux tactiles. Impossible de taper son code de carte bancaire puisque la surface est totalement lisse, sans aucun repère.

Si jamais vous vous retrouvez confrontés à un terminal de paiement tactile, il est fortement déconseillé de donner votre code de carte bancaire à un tiers, et même s’il vous inspire confiance. Si le montant est trop élevé pour un paiement sans contact par carte bancaire, les alternatives sont les suivantes : soit vous ressortez du magasin, du restaurant, du taxi… et allez retirer la somme en espèces sur un distributeur accessible, soit vous utilisez le service de paiement NFC de votre téléphone.

Payer avec son telephone

Apple Pay, Google Pay, Paylib, Samsung Pay…, il est désormais possible de payer avec son téléphone. Pour cela, il suffit d’enregistrer sa carte bancaire dans l’application dédiée. Ensuite, au moment de payer, il ne reste plus qu’à approcher votre téléphone du terminal de paiement, exactement comme pour un paiement sans contact avec votre carte bancaire, et de valider la transaction avec un code, un mot de passe ou une empreinte digitale. Contrairement au paiement sans contact par carte bancaire, il n’y a pas de plafond, ce qui en fait une bonne alternative en cas de terminal de paiement inaccessible.

Les services bancaires en ligne et applications mobiles

Consulter ses comptes en temps réel, faire un virement, gérer ses livrets d’épargne… sont autant d’opérations pour lesquelles il n’est plus nécessaire de se déplacer en agence. Toutes les banques proposent désormais leurs services en ligne et sur application mobile. Mais toutes ne se valent pas en termes d’accessibilité. Les claviers virtuels et autres systèmes de sécurité représentent souvent des barrières infranchissables. Heureusement, il existe aussi chez certaines des alternatives audio très efficaces. Pour en savoir plus sur les services en ligne, enseigne par enseigne, je vous encourage vivement à visiter la rubrique « Accessibilité des services bancaires et financiers » de l’excellent site Oxytude. La liste n’est pas exhaustive mais cette rubrique vous garantit une information vérifiée et à jour. Vous pouvez par ailleurs l’enrichir avec vos propres contributions.

Malgré tout cela, il n’est pas rare que nous rencontrions encore des freins à l’accès aux services bancaires et financiers. N’hésitez pas à partager vos difficultés et les solutions que vous avez trouvées pour les contourner dans les commentaires !

4 Commentaires

  1. Marjorie Marjorie

    Bonjour Lise Wagner, Effectivement la plupart des distributeurs de billets propose une prise casque. Mais avez-vous remarqué que la seule opération que les non-voyants peuvent faire une fois les écouteurs installÉs et de retirer une certaine somme d’argent ? Aucune autre opération n’est accessible avec les écouteurs le système ne les propose pas. Ni éditer un Ribes ni déposer des espèces ni déposer un chèque ni consulter sans solde ni aucune autre opération juste retirer de l’argent. Il y a eu une avancée j’en conviens mais pourquoi ne pas aller jusqu’au bout ?
    Merci et bonne journée

  2. Enregistrer sa carte sur des services type Google ou Apple est une très bonne idée. Seulement, encore une fois, à cause du recule de l’accessibilité, on est captif d’un service tiers auquel on doit faire confiance. Handicap et liberté serait-ils devenus incompatibles ?

  3. Lise Lise

    Bonjour Raphaël,
    En effet, nous sommes constamment obligés de trouver des astuces et des moyens de contourner les nouveaux obstacles physiques ou technologiques qui se dressent devant nous, ce qui nous mène à des choix contraints. Celles et ceux qui ont fait le choix de ne pas s’équiper d’un smartphone, souvent pour des raisons financières ou pour des difficultés d’appropriation de l’outil, passent de ce fait à côté de nombreuses possibilités et subissent d’autant plus les problèmes d’accessibilité. En mentionnant les solutions de paiement par téléphone, j’ai bien conscience que de nombreuses personnes déficientes visuelles ne franchiront jamais le pas, pas que je n’ai d’ailleurs pas encore franchi moi-même. Voilà pourquoi il est important de militer en parallèle pour que tous les terminaux de paiement nous soient accessibles.

  4. Lise Lise

    Bonjour Marjorie,
    Vous avez parfaitement raison. Nous avons encore de nombreux combats à mener pour accéder aux mêmes services et à la même liberté de choix que les personnes voyantes.
    Merci et au plaisir de vous lire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *