Press "Enter" to skip to content

Pour une meilleure prise en compte du handicap visuel, participez à l’étude Homère !

Avez-vous quelque chose à dire sur la prise en compte du handicap visuel en France ? Si vous pensez qu’il n’y a rien à changer, vous pouvez immédiatement fermer cette page. Mais si vous souhaitez vous exprimer, lisez ce qui suit, l’étude Homère est faite pour vous !

 

Initiée par un collectif d’associations actives dans le domaine du handicap visuel, l’étude Homère est la plus grande enquête jamais réalisée sur tous les aspects de la vie des personnes aveugles ou malvoyantes en France. Elle a pour objectif de recueillir des données fiables sur les difficultés quotidiennes et obstacles rencontrés afin de faire évoluer les politiques publiques. Du nombre de participants dépend directement le succès de cette étude sans précédent. Alors, mobilisons-nous, c’est le moment de faire connaitre nos besoins pour qu’ils soient mieux pris en compte à l’avenir !

Comment répondre à l’enquête Homère ?

C’est très simple, il vous suffit de vous rendre sur le site dédié à l’enquête en suivant ce lien : www.etude-homere.org/questionnaire.

Le questionnaire est compatible avec l’utilisation d’un lecteur d’écran. Cependant, si vous avez besoin d’aide pour le remplir, vous pouvez contacter le 06 35 36 59 97. Laissez vos coordonnées téléphoniques, un enquêteur vous rappellera pour fixer un rendez-vous.

Les résultats seront totalement anonymes.

A savoir : l’étude Homère est découpée en phases régionales. Les personnes déficientes visuelles et leurs proches vivant en région Auvergne-Rhône-Alpes doivent répondre avant le 11 mai. Si vous vivez dans une autre région, vous pouvez quand même répondre au questionnaire dès aujourd’hui mais vos réponses seront traitées plus tard, selon le calendrier prévu jusqu’en 2022.

Quel type de questions contient l’enquête ?

L’étude concerne tous les âges, de la petite enfance à un âge avancé, et aborde un grand nombre de thématiques :

  • La petite enfance et l’enfance, l’adolescence, la scolarité ;
  • L’accès à l’information et au numérique, la mobilité, les moyens de compensation ;
  • La vie sociale, le sport, les loisirs et la culture ;
  • La vie sentimentale, familiale et l’entourage social, les gestes du quotidien ;
  • La santé, le vieillissement ;
  • Les études supérieures, le travail, le logement, l’accès aux droits.

La durée annoncée du questionnaire est de 30 à 45 minutes. Mais selon votre profil, il peut nécessiter plus d’une heure de votre temps. Sachez que vous pouvez vous interrompre à tout moment pour le reprendre plus tard. Vos réponses seront enregistrées.

L’enquête est constituée de questions sélectionnées selon une démarche participative par l’équipe de recherche Développement Individu Processus Handicap Education (DIPHE) de l’Université Lumière Lyon 2, impliquant des personnes déficientes visuelles, des aidants et des proches-aidants, des professionnels et des membres du collectif associatif qui porte le projet.

Plus d’information sur l’étude Homère

L’étude nationale sur la déficience visuelle, baptisée Homère, a été lancée en février 2021. Elle est portée par un collectif associatif regroupant la Fédération des aveugles de France, l’association Valentin Haüy, Voir Ensemble, la Fédération Française des Associations de Chiens guides d’aveugles, l’INJA, l’ANPEA, et les PEP 69.

Alors que l’on estime à 1,7 million le nombre de personnes ayant un handicap visuel en France, et qu’un aveugle naît toutes les 15 heures (données Fédération des Aveugles de France, 2015), il n’existe pas à ce jour de données à grande échelle sur la situation des personnes déficientes visuelles dans notre pays. Il est pourtant indispensable de connaitre précisément les difficultés et les obstacles auxquels les personnes déficientes visuelles et leur entourage font face, ainsi que les ressources qu’ils mobilisent, pour faire avancer les politiques publiques vers une meilleure prise en compte de ce handicap dans tous les domaines de la vie. Alors n’hésitez pas à faire connaitre cette étude le plus largement possible ! Plus le nombre de participants sera élevé, plus les résultats seront probants.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *