Press "Enter" to skip to content

Des balises sonores pour se repérer dans les carrefours sans feux à Rouen et Lyon

Voilà déjà quelques années que les feux tricolores sont menacés de disparition dans certains quartiers. Et vous en savez quelque chose si vous êtes concernés, qui dit disparition des feux dit perte de repères et d’informations pour les personnes déficientes visuelles. Je souhaite vous faire part aujourd’hui de deux initiatives intéressantes à Rouen et à Lyon où les carrefours sans feux ont été équipés de balises sonores. Alors pourquoi pas dans votre ville ?

Pourquoi les feux tricolores disparaissent ?

C’est un fait depuis maintenant plusieurs années : les villes et métropoles remettent en question la place des feux de signalisation lumineuse, et par conséquent des feux sonores. Diminuer les conduites à risque, fluidifier la circulation, favoriser la pratique de la marche et du vélo sont autant de raisons avancées pour justifier la suppression des feux. Ceux-ci sont remplacés par des aménagements ayant pour objectif de réduire la vitesse des véhicules et favoriser la sécurité des piétons. Mais ces aménagements oublient souvent les besoins de repérage et d’orientation d’une catégorie de piétons : les personnes aveugles ou malvoyantes. Je vous en parlais déjà dans cet article : Quelles solutions pour compenser la suppression des feux sonores ?

Comment se repérer dans ces environnements complexes où se côtoient bus, voitures, vélos et piétons ? Comment localiser les traversées piétonnes ? Comment identifier les différents espaces ? Je vous préviens, nous allons devoir apprendre ces nouveaux aménagements et trouver des stratégies pour les utiliser sans prendre trop de risques. Mais des solutions existent pour compenser en partie la suppression des feux sonores et certaines villes les ont mises en place. Je vous présente les initiatives de Rouen et Lyon. Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à nous en parler dans les commentaires !

Des balises sonores pour compenser la suppression des feux

Assurer la fluidité et la régularité des lignes fortes de bus est l’une des raisons pour lesquelles les villes suppriment des feux de signalisation. C’est le cas à Rouen, rue Alsace-Lorraine, pour le bus à haut niveau de service TEOR. Même chose pour la Métropole de Lyon, au carrefour du Totem à Villeurbanne, pour la ligne forte C3. Dans les deux cas, les associations de personnes déficientes visuelles ont vivement réagi en alertant les pouvoirs publics sur la dangerosité de ces aménagements pour les populations qu’elles représentent. Et à force de persévérance, elles ont réussi à se faire entendre. Des balises sonores ont alors été installées pour permettre le repérage des traversées piétonnes et fournir des informations nécessaires à la compréhension de l’environnement. Ces balises sonores sont activables avec la même télécommande que les feux.

A Rouen, ces balises sonores sont installées à l’intersection de la rue Alsace-Lorraine avec la rue du Général Leclerc, ainsi que sur la place Saint-Marc. Elles diffusent un message vocal du type : « Attention traversée piétonne plateforme TEOR rue du Général Leclerc. »

Par ailleurs, l’activation de la balise sonore déclenche simultanément un signal lumineux clignotant à l’attention des conducteurs de bus. Ceux-ci sont alors alertés de la présence d’un piéton aveugle ou malvoyant qui souhaite traverser la rue.

Dans la Métropole de Lyon, l’installation de balises sonores a eu lieu sur la place Albert Thomas, mieux connue sous le nom de rond-point du Totem à Villeurbanne. Cette place comporte une double voie réservée à la circulation des bus ainsi que des pistes cyclables. Les balises sonores situées au niveau des six traversées piétonnes diffusent un message vocal du type : « Passage piéton sans feu, cours Tolstoï. »

Ces balises sonores adaptées à la voirie ramènent des repères là où ils avaient disparu. Elles n’arrêtent cependant pas la circulation des véhicules. Voilà pourquoi il reste essentiel que les villes continuent de les associer à des équipements qui limitent la vitesse, favorisent la visibilité des piétons et permettent une compréhension de l’environnement pour tous. Quant à vous, si vous rencontrez des difficultés liées à la suppression des feux dans votre ville, n’hésitez pas à solliciter les services techniques et leur faire part des solutions existantes.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *